Les prothèses auditives sont souvent comparées à des sonotones démodés, très encombrants et peu esthétiques. La miniaturisation des prothèses permet à l’heure actuelle de proposer différentes prothèses aux patients, notamment des solutions discrètes ou totalement invisibles. Si vous chercher à découvrir les bonnes raisons de porter un appareil auditif invisible, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Le port de prothèses auditives invisibles est envisageable sous certaines conditions !

De nombreuses personnes malentendantes souhaitent porter des aides auditives invisibles. Malheureusement, ces appareils auditifs ne conviennent pas à tous les patients. Elles ne sont pas recommandées dans certains cas, compte tenu de la forme du conduit auditif, du niveau de perte auditive, d’une infection ou d’un écoulement de l’oreille. Ladite forme de prothèse ne peut pas convenir à toutes les morphologies. En effet, les personnes qui ont un conduit auditif étroit et celles qui ont des sécrétions de cérumen abondantes ne peuvent pas utiliser ce type d’appareil. Le degré de surdité est déterminant. En revanche, les appareils auditifs IIC non visibles sont idéaux pour les pertes légères à moyennes, c’est-à-dire jusqu’à 70%. Si ce seuil est dépassé, l’audioprothésiste vous orientera vers d’autres types d’appareils auditifs plus adaptés afin que vous puissiez bénéficier d’une puissance suffisante pour corriger votre perte. Les personnes qui souffrent de maladies chroniques du conduit auditif, telles que le psoriasis, l’eczéma, l’otorrhée, l’otite externe, ou qui ont une production de cérumen, ne doivent pas choisir des appareils auditifs profonds et non visibles, car cela pourrait augmenter la fréquence des infections et endommager l’appareil auditif. Pour plus d’informations, consultez cette page.

Les avantages et les inconvénients des aides auditives invisibles !

Parmi les avantages des IIC, il y a l’extrême discrétion due à l’insertion à l’intérieur du conduit auditif et également rendue possible par l’utilisation d’imprimantes 3D, la solution idéale pour les amateurs de téléphone et ils sont également adaptés aux petits pavillons. Le positionnement des microphones permettra une amélioration de la compréhension lors des conversations téléphoniques. Vous n’aurez rien à porter sur votre oreille. Aussi, il y aura moins de risque que ces appareils tombent de vos oreilles. Ces appareils auditifs cumulent cependant un certain nombre d’inconvénients tels que leur fragilité, un entretien plus fréquent, l’absence de microphones directionnels composés en partie par l’effet pavillon et l’absence de connectivité sans fil étant sur une grande majorité des modèles. Toutes les technologies se trouvent à l’intérieur du conduit auditif. L’humidité, la transpiration et le cérumen risquent d’être un problème plus important. Vous devrez également veiller à les déshumidifier, à changer les piles et les filtres plus régulièrement en raison de leur petite taille. L’appareil auditif invisible prix est moins cher.

Les alternatives au port d’appareils auditifs non visibles !

L’alternative la plus courante aux appareils auditifs non visibles est le micro-contour RIC. Ce type d’appareil auditif est largement utilisé, plus de quatre-vingt pour cent des personnes en portent. Il présente le plus d’avantages sans avoir d’inconvénients majeurs. Il couvre les pertes légères à sévères, est très discret, surtout si vous avez les cheveux longs, et très esthétique. Ce type d’appareil est également rechargeable et beaucoup plus confortable, car le conduit auditif n’est plus obstrué. C’est une meilleure efficacité pour comprendre les mots dans le bruit grâce à une position de ces deux microphones, un dirigé vers l’arrière et un vers l’avant. La majorité de ces appareils peuvent généralement être connectés à un téléphone portable, une télévision ou une tablette. La connectivité sans fil permet de régler le niveau sonore, de prendre des appels ou de changer le programme musical. 

Cacher le problème auditif : est-ce vraiment une bonne idée ?

Souvent, vous avez le réflexe de vouloir cacher les appareils auditifs et vous êtes heureux de montrer les lunettes. Malheureusement, vous avez gardé l’image des appareils auditifs de vos grands-parents, beiges, sifflants, très laids et gros. Aujourd’hui, les appareils auditifs ont considérablement évolué. De plus, il ne s’agit plus d’une prothèse qui peut souligner un handicap, mais d’un appareil qui montrera que vous vous prenez vraiment en charge et aussi que vous voulez faciliter la communication avec votre entourage. Les progrès technologiques ont généralement permis de miniaturiser les appareils auditifs, les rendant presque invisibles. Ces appareils auditifs de nouvelle génération répondent également à la demande de discrétion maximale des patients. La plupart des appareils auditifs disponibles sur le marché sont actuellement conçus pour être plus discrets. Parmi les modèles proposés à la vente, certains appareils auditifs sont également presque invisibles. Les prothèses auditives intra-auriculaires sont également des embouts que l’on place dans l’oreille de la personne appareillée. Ils ont été conçus pour être plus discrets par rapport aux modèles d’appareils auditifs qui sont dans l’oreille. Un modèle permet, parmi les types d’appareils auditifs intra-auriculaires, une véritable invisibilité de l’appareillage. Les appareils auditifs IIC sont, en fait, les plus petits appareils auditifs du marché. Ils sont conçus pour être insérés profondément dans le conduit auditif du patient, près du tympan. La taille miniature des IIC signifie également qu’une fois insérés, ils ne sont pas visibles à l’œil nu. La plupart de ces appareils auditifs de nouvelle génération sont équipés de Bluetooth.