En période de crise, la plupart des entreprises font appel à des professionnels du domaine pour la gestion de crise en entreprise. De nombreux managers de transition sont disponibles auprès des cabinets de management de transition. En ce qui concerne les crises à gérer, elles sont classées en 3 grands types : les crises internes, les crises majeures et les hypercrises. Restent circonscrites à une organisation ou à une entreprise, les crises internes sont fréquentes. Les crises majeures peuvent s’étendre à l’échelle d’un département ou d’une ville. En ce qui concerne les hypercrises, ce sont les crises qui sont exceptionnelles et souvent rares. Ces dernières sont difficiles à contrôler et peuvent avoir d’énormes impacts.

La crise interne

La crise interne se produit en général au niveau des institutions, des organismes ou des entreprises privées ou publics. Elle se définit par une rupture brutale de la normalité. Impactant l’organisme, elle déstabilise les parties prenantes. Différentes mesures seront mises en œuvre pour essayer de sortir de cette crise. Parmi ces mesures se trouvent les mesures de communication, les mesures financières, les mesures organisationnelles ou les mesures techniques qui auront pour but de trouver une solution face à la situation pour que ladite situation puisse revenir à la normale. Certaines entreprises les mieux préparées anticiperont mieux ces périodes de crises. Des solutions ont été déjà établies en amont pour s’en sortir plus facilement. Parmi ces solutions se trouvent par exemple les plans de reprise d’activité, les plans de continuité d’activité ou les plans de communication par exemple. L’analyse des risques figure aussi parmi les outils d’anticipation d’une crise. Sur www.reactive-executive.com, vous obtiendrez d’autres informations supplémentaires sur la gestion de crise en entreprise.

La crise majeure

Pour le cas d’une crise majeure, en raison de ses répercussions, elle dépasse le cadre de l’entreprise. Une crise majeure peut être déclenchée suite à des catastrophes naturelles ou d’autres catastrophes qui pourront impacter un département, une ville, une région ou même un pays entier. Une crise majeure peut aussi être d’origine malveillante comme un attentat ou une émeute. Des plans conçus avec l’appareil étatique seront alors mis en œuvre face à une crise majeure après avoir identifié les menaces et les risques. Pour protéger les personnes et les biens, tout devra alors être mis en œuvre à l’aide de ces plans pour affronter la situation de crise. Lorsque les forces de sécurité interviennent systématiquement, cela voudra dire que vous faites face à une crise majeure. Pour le cas de la France par exemple, pour faire face aux crises majeures, elle est déjà préparée.

L’hypercrise

Possédant une probabilité d’occurrence très faible, l’hypercrise se présente comme une crise hors norme. Les appareils de l’État peuvent être dérégulés en raison de l’impact causé par la survenance de la crise. La crise du Covid-19 fait partie des hypercrises par exemple, car le système hospitalier s’est trouvé dans le rouge. Les attentats du 11 septembre ont aussi engendré une hypercrise. La crise n’était pas simplement une crise majeure. Aujourd’hui encore, les secousses se ressentent. Faire face à ces types de crise, c’est comme avancer dans un brouillard. Il faudra adapter ses gestes en permanence selon les nouvelles informations reçues.

Le rôle du management de transition dans la gestion de crise

Toutes les entreprises ont déjà connu des situations de crise. Ces périodes sont à double tranchant. Dans certains cas, une crise peut même être bénéfique pour l’entreprise, le principe est de réussir à la contrôler. Les périodes de crises peuvent alors devenir des périodes de changement si les crises sont habilement contrôlées. Le manager de transition s’occupe en général de la gestion de crise en entreprise. L’entreprise comptera sur ce professionnel pour trouver la solution la plus adaptée à la situation. Tout en gardant l’objectif à vue d’œil, les moments compliqués devront être surmontés par l’entreprise. La situation devra alors être rétablie à la normale et de faire en sorte que la crise apportera quelque chose de positif à l’entreprise. Pour sortir une entreprise de la crise avec le management de transition, tout devra être mis en œuvre en utilisant les connaissances nécessaires ainsi que la capacité à résoudre des problèmes. Il devra avoir des qualités indispensables. En l’absence de ces qualités, le risque d’échec va augmenter de manière considérable. Pour une entreprise, une crise est un moment redoutable, car si la gestion de crise s’avère être mauvaise, l’entreprise pourra couler. Le manager de transition aura alors le rôle de leader. Il devra avoir un bon sens de l’écoute, ce qui est la base d’une communication. Les décisions que prend le manager de transition devront aussi être prises de manière objective.