dbisa

Conduite du changement : guide pratique

Conduite du changement

La conduite du changement s’adresse à tous les chefs de projet, manager de transition et les formateurs qui désirent obtenir une nouvelle performance au travail. Elle permet de résoudre des problèmes complexes et le manque de communication au sein d’une entreprise. Pour assimiler cette technique de motivation des équipes, vous devez découvrir un guide pratique de la conduite du changement. Il vous montrera les méthodes à connaître pour une transformation réussie et pour permettre à votre société de sortir de sa zone de confort.

La préparation au changement

Pour parvenir à bout d’un projet inédit, vous aurez besoin de passer par la conduite du changement. Ce passage péremptoire accompagne votre société, vos employés, vers un modèle récent de gestion ou de fonctionnement. Sans ce processus, vous ferez face à un refus de mutation.

Afin que cette conduite puisse avoir lieu, le manager débute sa séance par la préparation mentale du personnel de votre organisation. Cette initiative vise à élucider la vision des collaborateurs et des collaboratrices. Ils doivent être convaincus que le changement est bénéfique à la fois pour leur propre personne, mais également pour leur entreprise.

La technique appelée « dégel » agit comme un brise-glace. Elle fait face à toute sorte de résistance qui pourra émaner des salariés. En effet, la pratique séculaire exercée dans la compagnie est devenue une routine pour les employés. Il est compréhensible qu’ils aient peur du changement, car cela apporte une incertitude et diminue la confiance.

Le manager de transition calme les esprits dans le déni. L’étape de la préparation consiste à faire prendre conscience aux employés, l’avantage de la transformation. Il insiste sur le fait que le passage vers la transformation est inévitable.

Une fois la préparation faite, tous les salariés doivent être impliqués dans chaque étape du changement. Suivez ce lien pour en savoir davantage à ce sujet.

L’application du changement

La mise en œuvre du management de transition est l’un des facteurs clé de la réussite de la transformation. Après une préparation physique et mentale des salariés, le manager met en place la méthode du changement.

Cette étape est la démonstration intégrale du changement qui va opérer au sein de l’entreprise. Elle prouve la concrétisation de la transformation souhaitée. Les salariés sont plus réceptifs à ce moment. Le scepticisme est remplacé par un esprit de curiosité et de compétitivité.

Au moment de la mise en œuvre du changement, divers aspects du travail vont être modifiés. La transformation peut toucher l’habitude aux actions quotidiennes. Le règlement peut être révisé, le paramétrage du développement va être différent. Il est fort probable que le logiciel de l’ordinateur soit changé en une version récente. Mais le plus important est que chaque personne concernée accepte cette démarche de rénovation.

L’application du changement est accompagnée de nouvelles pratiques. Elle propose aux employés des moyens modernes pour accroître leur compétence. Elle leur fait découvrir un environnement propice à la pérennité de l’entreprise.

La conduite du changement peut être menée directement par un manager de transition. Il travaillera en étroite collaboration avec le personnel. Durant la phase d’exercice au changement, il s’assure que chaque salarié reste engagé.

La stabilisation du changement

Lorsque l’entreprise a pris goût à la conduite du changement, le processus doit être fermé. L’acte est alors stabilisé afin de pouvoir être productif sur le long terme. Chaque employé est dirigé vers ses nouvelles responsabilités.

L’étape du « gel » signifie que le changement est auparavant perçu comme un fait réel. Le manager de transition consolide les connaissances reçues depuis le début des initiations à l’amélioration. Il garantit l’efficacité du programme et élimine toutes les probabilités d’un échec.

Lorsque le management de transition est en route, les objectifs à atteindre sont clairs et précis. Les salariés savent ce qu’ils font et sont au courant des récompenses qui les attendent en cours de route. 

Ce changement facilite la motivation de la troupe. Les collaborateurs sont conscients de leur situation et possèdent une volonté absolue de réussir dans leur secteur de compétence. L’épanouissement professionnel est également au rendez-vous, car à chaque évolution, il existe une satisfaction personnelle.

En somme, la conduite du changement s’opère de manière logique. L’intervention d’un professionnel est toutefois inéluctable pour préserver le rendement positif. Ce manager bénéficiera d’un accès illimité pour permettre à votre entreprise de changer le cap et d’embrasser le succès. En d’autres termes, vous allez obtenir des super-salariés à l’issue de cette phase de changement.

Quitter la version mobile