Comment choisir sa sous-couche pour parquet ?

sous-couche pour parquet

Publié le : 25 février 20226 mins de lecture

L’installation des sous-couches pour parquet est une étape nécessaire avant l’installation de revêtements de sol en parquet. Les sous-couches assurent le confort thermique, mais surtout l’acoustique et aussi la bonne tenue du revêtement dans le temps. Les sous-couches sont aussi capables de corriger certains petits défauts du support et de protéger le parquet contre l’humidité. En fonction de sa matière, l’efficacité des sous-couches varie et il est essentiel de sélectionner le type qui répond le mieux aux besoins de votre site.

Choisir sa sous-couche pour parquet selon les caractéristiques de la sous-couche et ses besoins

Sur le marché, il existe quatre types de sous-couches. Chaque type a des caractéristiques différentes, il est donc essentiel de définir clairement ses besoins avant de faire un choix.
Découvrez toutes les sous-couches pour stratifiés et sols stratifiés

-Sous-couche pour parquet en polystyrène extrudé

La sous-couche parquet en polystyrène extrudé est très résistante à l’humidité. Et a une très bonne résistance aux chocs, cependant il n’est pas très résistant au feu. Elle offre les meilleures efficacités en termes d’isolation acoustique et thermique. Ce type de sous-couche se présente en rouleaux ou en feuilles, d’une épaisseur de 1 à 10 mm selon les modèles. Elle peut corriger les écarts jusqu’à 5 mm, idéale pour les rénovations.

-Sous-couche pour parquet en liège

Ce type de sous-couche est notamment sain, efficace et écologique en matière d’isolation acoustique et phonique. Elle est conciliable avec une installation gaufrée ou collée en fonction de l’essence de bois du parquet. Les petits écarts à compenser avec ne doivent pas dépasser 0,5 mm. Les sous-couches en liège sont disponibles sous forme de rouleau ou feuille et son épaisseur varie de 2 à 8 mm.

-Sous-couche pour parquet en fibre de bois

L’excellente performance thermique des sous-couches en fibre de bois, réunie à sa capacité à absorber le bruit, fait de cette matière une sous-couche acoustique et thermique très captivante. Les sous-couches en fibre de bois résistent assez bien à l’humidité. Selon le produit, des écarts jusqu’à 3 mm peuvent être compensés. Disponibles sous forme de feuille, cette sous-couche parquet est recyclable et meilleur pour l’environnement.

-Sous-couche pour parquet en mousse polyéthylène

Les sous-couches en mousse polyéthylène résistent très bien à la chaleur et basse température. Selon le produit, elle présente de bonnes performances d’isolation thermique et une certaine isolation phonique. Elle permet de corriger les déviations inférieures à 1 mm. C’est aussi la solution la plus économique, car elle est moins chère que les autres types de sous-couches. Rendez-vous sur www.arbiton.com pour en acheter.

Choisir sa sous-couche pour parquet selon le type d’installation

En fonction du type d’installation, il est toutefois nécessaire d’installer un film pare-vapeur avant l’installation de la sous-couche. Certains modèles ont des pare-vapeur intégrés, ce qui rend l’installation facile.

-Sous-couche pour parquet flottant

Quand votre parquet est flottant, tous types de sous-couches peuvent être utilisés. D’autre part, le pare-vapeur est essentiel pour toutes les installations flottantes. Certains modèles sont équipés d’un pare-vapeur intégré. Par conséquent, vous devez vérifier les caractéristiques exactes du produit avant de faire une sélection. Un pare-vapeur est requis pour tous les parquets massifs et s’il n’y a pas de vide sanitaire ou de cave sous la dalle.

-Sous-couche pour parquet en installation collée

Dans le cas des parquets en installation collée, seules les sous-couches en liège peuvent être envisagées. Le parquet est adhéré sur la sous-couche, qui sera elle-même collée au sol.

Pour ce type de pose, vous n’avez pas besoin d’une pare-vapeur. Une couche de plastique peut ensuite être appliquée pour empêcher l’humidité de s’accumuler sur le support avant d’appliquer la sous-couche.

Choisir sa sous-couche pour parquet selon le niveau d’isolation souhaité

En fonction de sa matière et de son épaisseur, les performances en isolation et d’insonorisation des sous-couches varient.

-Pour une bonne insonorisation

Si vous installez du revêtement en parquet à l’étage, il est nécessaire de prendre en compte le confort acoustique de votre revêtement. Pour cela, choisissez une sous-couche acoustiquement efficace est une excellente solution. La meilleure sous-couche parquet insonorisante est aussi le polystyrène extrudé, suivi de la fibre de bois, du liège et du polyéthylène.
L’épaisseur de la sous-couche affecte aussi ses efficacités. Pour comparer les niveaux d’isolation acoustique entre les sous-couches, l’indice d’atténuation du bruit est exprimé en décibels (dB). Plus cet indice est élevé, plus elle offre une bonne isolation phonique.
Le choix du revêtement se fait donc en fonction des performances thermiques et acoustiques recherchées.

-Pour une bonne isolation thermique

La meilleure sous-couche pour une bonne isolation thermique est la sous-couche en polystyrène extrudé et la fibre de bois. Puis vinrent le liège et le polyéthylène.

Plan du site