Vous avez réussi la transition du shampoing liquide au shampoing solide ? Vous voulez passer au stade supérieur ? Voici le tour de l’après-shampoing. Tout comme le shampoing, il se décline aussi en version solide. Vous pourrez donc effectuer un pas de plus dans votre démarche zéro déchet. On vous explique tout sur l’après-shampoing solide.

Qu’est-ce qu’un après-shampoing solide ?

Tout d’abord, il faut comprendre la distinction entre le shampoing et l’après-shampoing. Alors que l’objectif du shampoing est principalement de laver les cheveux, l’après-shampoing a comme son nom l’indique la particularité de s’utiliser uniquement après le shampoing. L’après-shampoing a généralement une action nourrissante et est très utilisé pour prendre soin des cheveux, les protéger des agressions extérieures et les démêler. Sous forme solide, il n’a pas d’eau dans sa composition. Cela permet d’alléger son poids et donc de réduire son empreinte carbone lors de son transport. En plus, il n’a pas besoin de bouteille en plastique pour le contenir.


Quels sont les avantages de l’après-shampoing solide ?

Les après-shampoings conventionnels sont souvent formulés avec des produits controversés potentiellement nocifs pour la santé comme les sulfates. Un ingrédient que l’on retrouve souvent dans les après-shampoings est le silicone. Pourquoi ? Simplement parce qu’il fait du bien à nos cheveux, mais pas sur le long terme ! Pour faire simple, le silicone comble les trous des écailles des cheveux. Pour un rendu lisse après utilisation. On ne vous le cache pas, c’est une fausse impression… En réalité, le silicone agit comme un masque puisqu’il recouvre les trous d’une couche de plastique. Cela donne envie non ? Privilégiez donc un après-shampoing solide sans silicone et avec seulement des ingrédients d’origine naturelle. Vous verrez la différence très rapidement !

En choisissant un après-shampoing solide, vous évitez l’achat d’une bouteille en plastique. Vous réduisez ainsi les déchets mais également l’impact environnemental lié au transport. De plus, un après-shampoing solide peut durer jusqu’à 12 mois, vous n’aurez donc pas à en acheter souvent !

Maintenant, le problème reste de savoir quel après-shampoing solide choisir. Il faut un produit dont la texture soit relativement fondante pour qu’il puisse s’appliquer facilement sur les pointes. Dans tous les cas, on vous recommande d’essayer différents produits et de voir celui qui vous convient le mieux. Préférez un après-shampoing solide démêlant si vous avez des cheveux secs, bouclés ou difficiles à démêler.

Comment utiliser un après-shampoing solide ?

Pour utiliser un après-shampoing solide, c’est très simple. Vous pouvez suivre les quelques conseils suivants :

  1. Laver vos cheveux normalement
  2. Humidifiez le galet d’après-shampoing solide
  3. Appliquez-le sur les pointes de vos cheveux directement pour répartir efficacement le produit sur toutes les zones
  4. Faites bien glisser le produit sur toute la longueur des cheveux avec vos doigts ou un peigne
  5. Laissez poser environ une minute (seulement !)
  6. Rincez abondamment à l’eau claire, de préférence froide

De manière générale, si vous lavez vos cheveux deux ou trois fois par semaine, vous pouvez utiliser votre après-shampoing après chaque lavage. Si vous vous lavez les cheveux tous les deux jours, ce n’est pas forcément nécessaire d’en utiliser à chaque fois. De manière générale, faites selon votre besoin.

De même que pour un shampoing solide, pour conserver votre après-shampoing solide, vous pouvez le déposer sur un porte-savon écologique pour le laisser sécher à l’air. Ensuite, vous pouvez le ranger dans une boîte. Il vaut mieux ne pas le laisser dans la douche.


Peut-on fabriquer son propre après-shampoing solide ?

Le meilleur après-shampoing solide reste celui que l’on fabrique soi-même. Vous serez en effet totalement certain.e de la composition. Cela a de nombreux avantages ! Un après-shampoing de 100g dure plus d’un mois et dès que vous avez tous les ingrédients, il est même possible d’en faire pour toute la famille. Vous pourrez trouver de nombreuses recettes en vidéo par exemple. De manière générale, seuls des ingrédients d’origine naturelle sont utilisés, comme par exemple du beurre de karité, de l’huile de coco, de la vitamine E et des huiles essentielles. Des émulsifiants sont nécessaires pour apporter la texture spécifique de l’après-shampoing. Vous pouvez ajouter des tensioactifs doux sans SCI afin de permettre à votre soin de mousser efficacement.


En complément du shampoing solide, l’après-shampoing solide est très utile pour prendre soin de ses cheveux et les démêler lorsque c’est nécessaire. Vous pourrez en plus poursuivre votre démarche zéro déchet dans la salle de bain et ainsi changer progressivement votre manière de consommer vers un modèle plus éthique et durable. Alors, convaincue ?