Générer du chiffre d’affaires, c’est une bonne chose pour une entreprise. Mais la plus importante que le chiffre d’affaires, c’est la rentabilité. Moins une entreprise dépense d’argent, plus elle a de chances de réaliser des bénéfices. C’est pourquoi la maîtrise des frais généraux est un paramètre essentiel pour la réussite de votre entreprise.

Frais généraux : qu’est-ce que c’est ?

Les frais généraux sont toutes les dépenses nécessaires au fonctionnement quotidien d’une entreprise. Les coûts directement liés à la fabrication des produits ou à la commercialisation des services ne sont pas inclus. Ils sont toutefois inclus les éléments suivants : les loyers immobiliers et financiers, les assurances, les abonnements et licences de logiciels, prestations techniques (surveillance, accueil, maintenance, logistique). En plus, les matériels informatiques et sa maintenance, eau, gaz, électricité, fournitures et consommables(les fournitures de bureau, les produits d’entretien). En outre, les frais de marketing et de publicité, frais de courrier et de télécommunications, frais de déplacement, etc. Les frais généraux se répartissent en 2 groupes. Tout d’abord, les frais fixes restent les mêmes quels que soient les chiffres d’affaires d’une entreprise, tels que le loyer, les assurances ou frais d’abonnement. Ensuite, les frais variables, directement affectés par les niveaux d’activité ou le chiffre d’affaire d’une entreprise, tels que les coûts d’électricité ou de logistique. À noter que des frais généraux peuvent représenter 20 % à 40 % des dépenses d’entreprise, jusqu’à 25 % du chiffre d’affaires, selon les secteurs d’activité. Pour plus d’informations, cliquez sur achatcentrale.fr.

Adopter une attitude écologique et économique

Qu’il s’agisse de frais variables ou frais fixes, il existe différents leviers afin de réduire le montant total des frais généraux. Afin de faire des économies dans l’entreprise, vous pouvez également appliquer les mêmes principes qu’à la maison : pas de gaspillage d’eau, ne laissez pas les lumières allumées, ni même d’impression salissante. Par conséquent, la première étape consiste à responsabiliser les employés. Par exemple, vous pouvez leur demander d’imprimer des documents uniquement lorsqu’ils en ont vraiment besoin, les forcer à éteindre leurs ordinateurs toutes les nuits ou à mettre leurs ordinateurs en veille. Enfin, installez autant que possible des ampoules à économie d’énergie et des lampes à détection de mouvement. Réparez le robinet qui fuit. Enfin, nettoyez les vitres, privilégiez les couleurs claires pour apporter des luminosités. De plus, énumérez les fournisseurs que vous utilisez. Cela vous permettra de vérifier lesquels sont les plus gros d’une part, mais aussi de s’assurer qu’il n’y a pas des doublons inutiles. Après avoir terminé cette étape, vous pouvez contacter les fournisseurs pour négocier une remise, ou simplement changer de fournisseur pour obtenir un meilleur prix. Vous pouvez et devez résilier dans les plus brefs délais tous les contrats et abonnements inutiles ou devenus inutiles.

Réduire les frais bancaires

Les frais bancaires pour l’ensemble de l’entreprise sont différents des frais pour les particuliers. Dans les établissements bancaires traditionnels, en plus des coûts de tenue de compte, vous devez également vous acquitter de divers autres coûts, notamment si vous disposez de nombreux cartes bancaires pour des virements à l’étranger ou de nombreuses transactions quotidiennes. L’addition de petites sommes peut rapidement augmenter la facture. Afin de diminuer les frais bancaires, vous pouvez tourner vers la cotation professionnelle de Neobank, qui vous propose des services sur-mesure et des services extrêmement simples à gérer à des prix attractifs. D’autre part, mettez à profit les locaux inutiles. Les pièces inutilisées des bâtiments (bureaux, entrepôts) coûtent de l’argent, même si elles sont vides. Si vous n’envisagez pas d’utiliser ces pièces à court terme, vous pouvez donc les louer à un ou des professionnels. C’est un excellent moyen de convertir le poids en profit. De plus, cette location permet aux entrepreneurs de profiter du lieu à des prix attractifs.

Simplifiez le suivi des coûts des projets et jouer sur les assurances

Si tous les employés peuvent faire des achats ou souscrire les abonnements en ligne, il est difficile de suivre chaque transaction et de savoir quel est réellement chaque coût. La gestion centralisée des coûts d’exploitation donne au service financier une vue d’ensemble de toutes les transactions. Pourtant, la solution idéale est de gérer les cartes bancaires virtuelles via des applications dédiées. La vérification est effectuée en amont par RAF, et RAF vérifie ou ne vérifie pas l’achat avant de générer la carte virtuelle associée. Un moyen simple d’éviter des dépenses déraisonnables, qui peuvent augmenter rapidement des frais généraux. En outre, pour obtenir une bonne couverture, il n’est pas toujours nécessaire de signer le contrat le plus cher. À l’image de nouvelle banque associée à la FinTech (nouvelle technologie dédiée à la finance), il existe une nouvelle génération d’assureurs qu’il convient de classer en Assurtech (nouvelle technologie dédiée à l’assurance). Certaines de ces compagnies d’assurance proposent des contrats très compétitifs, tant en termes de couverture que de prix. À l’ère du numérique, il est tout à fait possible d’utiliser le numérique pour réduire les frais généraux de l’entreprise.