Depuis que les marchés de change forex et cfd ont été ouverts aux grands publics, le nombre de traders ne cesse d’augmenter. Sans avoir une connaissance en investissements boursiers, ces derniers se lancent dans le trading les yeux fermés. Certes, trader le forex s’affiche parmi les activités les plus rentables de ce jour. Toutefois, les risques de pertes y sont également colossaux en cas de moindre imprudence. Mais au fait, qu’est-ce que le marché du forex ? 

Introduction au marché du forex 

Tout d’abord, il convient de préciser que le forex est une dérivée des contrats dans cfds. Mis à part le forex, le cfd est un outil de trading rassemblant de nombreux actifs négociables tels que les actions, les matières premières et bien d’autres encore. Le Forex (Foreign Exchange) quant à lui est un marché financier où des devises convertibles sont échangées avec un taux de change bien déterminé. À partir de ce dernier, ces devises se négocient en paires, notamment la devise de base et celle de la contrepartie.

Les profits des traders forex se calculent par l’appréciation et la dépréciation de la base par rapport à la contrepartie. De cette manière, la rentabilité de ces derniers dépend de leur habileté à faire de la spéculation. À noter que les traders ne peuvent effectuer que 2 types de transactions soit la vente soit l’achat d’une devise. Pour être rentables en forex donc, ces derniers se doivent d’effectuer une opération d’achat en cas de diminution de cours de l’autre paire et de vente dans le cas contraire. Toutefois, cette aisance s’acquiert via une formation dédiée au trading. Si vous souhaitez devenir un trader chevronné, vous pouvez apprendre le forex grâce au site ecole-forex.fr

L’approche de l’analyse fondamentale

Pour rappel, la maîtrise de la spéculation constitue le défi à relever avant de pouvoir trader sur le forex. À vrai dire, cette dernière détermine la fluctuation du cours d’une devise donnée. Justement, l’analyse fondamentale constitue un des deux indicateurs à utiliser pour une spéculation efficace. Elle consiste à effectuer des analyses micro-économiques sur les acteurs potentiels dans le forex et de prendre ensuite en compte ces informations clé dans les types d’ordres. En d’autres termes, il faut trader les news.

En effet, beaucoup sont les acteurs qui négocient dans le forex. Il s’agit entre autres des banques centrales, des États des devises en questions, des brokers, les fonds d’investissements ainsi que les investisseurs professionnels ou particuliers. Ces derniers ont tous de l’influence sur l’évolution d’un cours de devise. Dans l’analyse fondamentale, il faut surtout être attentif au calendrier économique forex. Ce dernier planifie les annonces ou les opérations de ces acteurs pouvant impacter le taux de change d’un actif financier.

Les analyses techniques en forex

Outre l’analyse fondamentale, les analyses techniques forment la seconde méthode de spéculation de prix sur le marché du forex. Pour ce faire, les traders effectuent des analyses sur le graphe d’une paire de devises donnée. Effectivement, plusieurs indicateurs dessus leur donnent une vision plus éclairée sur les prochaines tendances de prix. Parmi les indicateurs les plus utilisés, des traders professionnels figurent la détermination des supports et des résistances, l’interprétation des chandeliers, l’usage des moyennes mobiles et bien d’autres encore. 

Par ailleurs, les investisseurs ont le choix du type de trader forex qu’il veut devenir. Il peut être un scalper, un intradray trader ou bien un swing trader. Chaque type a ses propres avantages et inconvénients l’un par rapport à l’autre. Le scalping permet par exemple de sécuriser ses gains, mais les bénéfices de cette méthode sont souvent moindres. L’intraday quant à lui offre plus de profit en laissant des ordres de transaction sinuer le long d’une journée. Cependant, cette méthode n’est pas conseillée avec un compte forex à moindre budget.