Le port du voile n’est pas le seul caractéristique de la tenue vestimentaire islamique. En effet, les robes et les vêtements sont eux aussi soumis à quelques conditions. Et ces robes peuvent être l’extension même du voile. Bien que les tendances et la mode aient fait surgir des modèles variés, le principe reste le même. Le code vestimentaire de l’Islam est dicté par le Coran et selon les pays, ont des significations propres.

La tenue vestimentaire et l’Islam

Une musulmane est reconnue pour son mode vestimentaire. En effet, ce dernier est imposé par l’Islam dans le but de valoriser la femme. Pour être plus clair, il faut déjà parler de la pudeur de la femme. En effet, la tenue vestimentaire de la femme musulmane tient compte du respect et de la dignité. Il est interdit par l’Islam de porter des habits qui pourraient laisser apparaître les parties du corps féminin comme la poitrine ou la taille. En d’autres termes, la robe musulmane doit couvrir les attraits corporels qui pourraient appeler des tentations pour les hommes. Quel que soit le modèle de la robe, effectivement, elles répondent toutes, à quelques détails près, aux mêmes caractéristiques. Elles couvrent tout le corps à part le visage ou les membres. Pour une musulmane, en effet, il est essentiel de cacher ces parties du corps devant un homme qui n’est pas son mari ou un membre de sa famille. Une autre condition d’une tenue vestimentaire de la femme est qu’elle doit, également, se différencier des vêtements de l’autre sexe. Les modèles aussi nombreux que les boutiques en ligne qui les proposent comme neyssa-shop.com, par exemple.

Significations de la tenue vestimentaire islamique

Malgré leurs points communs, les robes musulmanes présentent un éventail de modèles. Elles sont également portées pour des raisons qui diffèrent d’un pays à un autre, d’une tribu à une autre. Selon la région ou l’origine sociale, la signification de la tenue vestimentaire des femmes musulmanes varie. Elle peut aussi dépendre de l’éducation et du respect strict des lois islamiques. Bien qu’il n’y ait pas des lois précises qui définissent le principe de tenue vestimentaire, la robe musulmane répond toujours au principe de dissimulation et présente des modèles très variés. En effet, il pourrait s’agir d’une tenue qui couvre partiellement le corps, les cheveux, en particulier. Mais peut couvrir, également, tout le corps sauf les mains et le visage. Le port de robes longues selon les normes islamiques peut donc varier selon les significations qui lui sont données. Cette distinction dépend de l’endroit ou de l’événement. Le voile islamique est porté pour des raisons culturelles, religieuses, identitaires ou symboliques. En d’autres termes, une robe peut être une conviction religieuse, ou une marque d’appartenance à une tribu.

Le voile partiel

Le voile partiel désigne le vêtement islamique qui couvre partiellement le corps. C’est-à-dire, laissant le visage à découvert. Il s’agit de la robe hijab et du jilbab. Le hidjab vient du mot arabe « hajaba » qui veut dire « cacher ». Comme son nom l’indique, il couvre les yeux, les oreilles, le cou et ne laisse apercevoir que l’ovale du visage. Mais ce terme désigne également un rideau ou séparation. Le développement de la mode islamique a fait apparaître une inclinaison de la robe hijab : l’Abaya qui est elle aussi est un vêtement couvrant l’intégralité du corps sauf le visage, les pieds et les mains. Elle est généralement portée lors de grands événements ou de fêtes. Aujourd’hui, elle est devenue une pièce de mode et de tendance. Et plusieurs inclinaisons sont apparues. Effectivement, on peut voir sur les sites et les boutiques des abayas plus modernes, présentant de la broderie par exemple. Ou encore de forme papillon. Elle est portée au quotidien par les femmes islamiques des pays du Golfe.

Le voile intégral

Les principaux vêtements qui composent le voile intégral sont : le niqab, la burqa, le tchador et le hayek. Le voile intégral est en général une longue robe sans forme. Ce mode vestimentaire est pour certains celui qui correspond le plus aux normes islamiques. Le voile intégral peut s’agir d’un hijab qui couvre la tête et laisse le visage à découvert. Ou bien d’un tissu entier qui couvre le corps tout entier, le visage y compris. Imposée par le régime des talibans, la burqa est un habit qui trouve son origine dans les tribus pachtounes en Afghanistan ; Elle couvre intégralement la tête le corps et les membres.et est, généralement, de couleur bleue. Elle est dotée d’une grille à l’endroit où se situent les yeux. Le niqab est un voile qui couvre entièrement le corps. En effet, il ne laisse apparaître que les yeux. Il est pour la plupart du temps de couleur noire. Bien que son port soit obligatoire pour certains, il n’en est pas pour d’autres. Le tchador est traditionnellement utilisé par les femmes iraniennes. C’est un grand tissu qui part de la tête et couvre intégralement le corps et les pieds et laisse à découvert le visage. Il n’est pas obligatoire dans la République islamique, à l’inverse du port de voile. Le hayek, quant à lui, est un vêtement porté surtout par les femmes au Maghreb. Il désigne le tissu, en général de couleur blanche, qui couvre le corps. Il est doté d’une ceinture au niveau de la taille et de forme rectangulaire.