Avant d’aller plus en avant dans la présentation des quelques clés à connaître pour bien choisir une montrée connectée de sport pour femme, arrêtons-nous un instant sur la notion même de « montre femme ». De fait, si les montres n’ont pas de sexe, et s’il est tout à fait possible pour une femme de préférer un modèle dit « pour homme », la distinction qui s’opère ici est la suivante : une montre pour femme présente un bracelet moins large et un cadran plus petit.

Cela étant posé, en l’espace d’une décennie, la technologie de la montre connectée a fait des progrès remarquables, avec pour corollaire la multiplication des marques de montres de ce type, et donc une profusion de produits commercialisés. Ainsi, le choix est devenu difficile, notamment pour les amatrices de sport – du jogging à la natation, en passant par la randonnée ou même le golfe – et l’objet du présent article consiste précisément à le simplifier de nouveau.

Une montrée connectée, oui, mais sportive de surcroît !

De prime abord, lorsque l’on pense à une montre connectée, la plupart d’entre nous s’imagine une Apple Watch ou une Samsung Gear, qui dominent assez largement le marché. Pour autant, ces modèles ont une vocation grand public, et si leur contenu technologie est évidemment remarquable, elles ne vont pas aussi loin dans l’accompagnement au quotidien à la pratique sportive – notamment pour le suivi d’un entraînement et la surveillance du métabolisme de la personne. Vous trouverez alors plutôt des noms tels que Garmin, TomTom, New Balance, FitBit ou Polar, tandis que les systèmes d’exploitation sont le plus souvent propres à un fabricant donné, car il est au coeur même de la valeur ajoutée de ce type de produit.

En tout état de cause, le premier élément à prendre en compte avant d’acheter une montre femme de sport, c’est de s’assurer qu’une montre spécialisée dans l’analyse de la pratique sportive correspond bien à son besoin – et à ce sujet, soulignons un point de vigilance important. De fait, si certains modèles de fabricants généralistes utilisent le terme « sport » dans leur appellation, avec des bracelets différents par exemple, ou quelques artifices cosmétiques, cela ne suffit évidemment pas à en faire de véritables montres de sport.

Quoi qu’il en soit, vous trouverez un large choix de montres pour femme sur le site www.montresandco.com, avec un distingo clair entre modèles sportifs ou plus « classiques ».

Deux facteurs essentiels : le sport pratiqué, et l’application associée à la montre

Pour choisir une montre de sport connectée en toute connaissance de cause, il convient d’abord de déterminer l’exercice physique qui sera le plus souvent pratiqué, car certains modèles se destinent prioritairement aux aficionados de tel ou tel sport.

Bien sûr, la plupart sont capables de vous suivre aussi bien sur un vélo qu’en trekking, ou même lors d’une course sur un tapis en salle – au travers d’outils communs tels qu’un podomètre, un altimètre et un cardiofréquencemètre, notamment. Néanmoins, et pour ne citer que quelques exemples, plusieurs montres font l’étalage d’une spécialisation encore plus poussée. Elles se révèlent ainsi ultra performantes dans le domaine de la plongée, du golf, ou du ski.

Qui plus est, les montres connectées se révèlent être d’excellents outils de mesure de données (distance parcourue, calories brûlées, fréquence cardiaque, etc.), mais pas forcément de l’exploitation de cette data – ce rôle étant davantage confié aux applications sur smartphone. Et, de fait, il arrive fréquemment qu’un fabricant de montre connectée sportive recommande le téléchargement d’une application particulière, avec laquelle il s’est assuré – lors du développement du produit – d’une communication (par Bluetooth) efficace et pertinente. C’est d’autant plus vrai que l’espace pour stocker la donnée est toujours problématique sur une montre connectée, alors qu’il est disponible en plus grande quantité dans un smartphone.

Un autre point à ne pas négliger : la polyvalence de la montre au quotidien

Même si les montres connectées de sport se sont relativement démocratisées au niveau des tarifs d’appel, elles représentent encore aujourd’hui ce que l’on peut qualifier d’achat significatif. Or, compte-tenu du montant à débourser, l’on peut légitimement s’attendre à un minimum de polyvalence de la part d’une telle montre.

Certes, comme nous l’évoquions précédemment, une sportive dilettante aura tout intérêt à se tourner vers un modèle traditionnel – notamment s’il est doté d’un GPS pour suivre une activité d’extérieur sans avoir besoin d’emmener son smartphone – car elle n’aura pas véritablement l’utilité des fonctions avancées d’une montre de sport à proprement parler. Une montre swatch, Apple, Samsung ou bien encore Honor ou Huawei pourrait alors parfaitement faire l’affaire.

Pour autant, même si la montre se destine effectivement à une personne férue de sport, une esthétique soignée sera évidemment un atout très important, permettant de la porter au quotidien, et non pas uniquement pendant l’activité physique. Cela peut paraître prosaïque, mais si l’on profite d’une montre plus souvent, son achat s’en trouve davantage rentabilisé. Enfin, il faut mentionner que plusieurs modèles sont également capables de vérifier si votre sommeil est suffisamment réparateur, et si cet indicateur est important pour n’importe qui, il l’est encore plus dans le cas d’une femme sportive.