Ralliant deux univers pas forcément familiers, l’équi-coaching facilite la communication et l’interprétation du cheval qui joue un rôle de médiateur et d’instructeur. Grâce à son ancrage, sa force, sa taille imposante et surtout sa sensibilité, le cheval se définit comme le partenaire idéal pour aider l’humain à entrer en relation et se découvrir davantage dans une expérience innovante et authentique.

Équi-coaching : définition et particularités

L’équi-coaching désigne une pratique qui valorise le ressenti en se basant sur l’expérience d’une interaction avec un cheval. En effet, ce dernier représente un véritable révélateur de potentiel dans l’univers personnel et professionnel. L’objectif de l’équicoaching consiste à découvrir et à expérimenter votre potentiel hors de votre zone de confort.

Cette pratique est au service des managers, de l’entreprise et des équipes qui souhaitent réussir autrement. En d’autres termes, ils veulent acquérir des performances nouvelles dans la bienveillance et les conserver au niveau le plus élevé. Pour ce faire, vous pouvez par exemple approcher l’équipe de visions for leaders qui constitue un centre de formation se spécialisant dans l’équi coaching. Pour plus d’informations à ce sujet, vous pouvez visiter le site www.visionsforleaders.com. Aussi, ce domaine convient aux particuliers en quête de développement personnel, d’une meilleure gestion de l’émotion, de la confiance en soi et de bonnes relations avec l’entourage tant personnel que professionnel. À vrai dire, il s’agit d’une discipline qui se transmet et la formation pour devenir équi-coach vous permettra de transmettre votre savoir-faire et vos valeurs.

Comment se déroule une séance-type d’équi-coaching ?

En ce qui concerne les séances d’équi-coaching, les participants sont mis dans plusieurs situations où il faudra entrer en contact avec le cheval. À cet effet, il n’est pas utile de connaître les notions et techniques d’équitation. Chaque exercice s’effectue au sol et il va falloir travailler sur la relation humain-cavalier, pour que le binôme témoigne une parfaite cohésion. Doué d’une sensibilité unique, le cheval décode très rapidement son partenaire, perçoit son état d’esprit, ses doutes, ses émotions et ses besoins. En effet, cet animal est bien réceptif à l’incohérence ou à la cohérence des signes que vous lui envoyez, souvent inconsciemment.

La mise en commun de toutes les expériences durant les séances constitue un moment très important de soutien et d’échange. Cela représente aussi une source d’enseignements mutuels. Chaque séance, individuelle ou en groupe, diffère totalement selon l’état, soit relationnel soit émotionnel, de la personne ou du groupe.

Dans vos interactions avec le cheval, vous ne pouvez en aucun cas tricher car celui-ci va identifier instantanément vos failles comme l’énervement, le manque de confiance, le manque de cohérence, etc. De ce fait, il se comportera en fonction de ses perceptions. En résumé, le cheval n’agit pas uniquement tel un miroir de vos émotions, mais il agit aussi de façon égocentrée selon sa perception d’envies et de la situation. Voilà pourquoi le management cheval s’avère très important.

Les avantages procurés par l’équi-coaching

D’une manière générale, l’équi coaching aide grandement à la gestion des émotions et du stress dans toutes les situations possibles. De plus, il contribue à vaincre vos peurs, timidités et autres blocages. Cette discipline clarifie également vos objectifs et vos idées et elle vous apprend à mieux vous connaître. Concernant la communication en team, l’équicoaching développe votre potentiel personnel, vous recadre par rapport à vos collaborateurs et décrypte la communication non verbale en groupe et individuelle. Ainsi, vous allez prendre conscience de quelques dimensions fondamentales en matière de communication.

D’autre part, cette pratique peut vous forger en tant que leader étant donné qu’il agit sur l’écoute, le pilotage des actions, l’affirmation de soi et le maintien de motivation. Vis-à-vis de vous-même, vous pourrez découvrir votre façon d’interagir avec les autres, vaincre vos peurs et surpasser les obstacles. À cela s’ajoutent votre connexion à vos propres sensations et l’expérimentation de votre pouvoir personnel dans une relation de coopération et d’asservité. Seul bémol, l’équicoaching est déconseillé en état de dépression.