Le sida est une maladie mortelle qui affecte le système immunitaire. Il est responsable de millions de décès chaque année et constitue une grave épidémie mondiale. Plus de quarante millions de personnes dans le monde sont infectées par le sida. Le système immunitaire se dégrade, rendant les personnes infectées sensibles à l’infection et à la maladie. Plus de trois millions de personnes sont mortes de cette maladie en 2005. Il n’existe pas de remède contre le sida, mais il existe des traitements pour aider à ralentir la progression de la maladie. Le sida fait l’objet de recherches dans le monde entier afin de découvrir de nouveaux traitements pour prolonger la vie et trouver un remède. Actuellement, deux nouveaux médicaments ont fait l’objet d’études qui montrent des résultats prometteurs. Lire plus sur le sujet sur ce lien.

Merck & Co, un fabricant de médicaments du New Jersey, a effectué des essais cliniques sur une nouvelle pilule. Elle doit être prise par voie orale deux fois par jour pour aider à ralentir la progression de la maladie. Les études ont montré que ce médicament est plus performant que les autres médicaments actuellement sur le marché. Ce médicament sera particulièrement bénéfique pour les personnes atteintes du sida à long terme qui ont développé une résistance aux produits pharmaceutiques existants aujourd’hui.

Les études ont été réalisées sur 167 patients qui ont montré une progression de la maladie et ont gravement altéré leur santé. Beaucoup de ces patients ont pris le médicament AZT, un traitement courant, pendant plus de dix ans. Lors des essais cliniques, des doses variables de ce médicament ont été expérimentées sur des patients présentant des pathologies diverses. Dans le groupe le plus performant, soixante-douze pour cent des patients ont montré une amélioration, les niveaux de virus devenant indétectables. Dans le groupe le moins performant, les niveaux de virus ont été réduits à des quantités indétectables chez cinquante-six pour cent des patients. Les résultats de l’essai clinique ont été surprenants mais bienvenus. Les effets ont été stupéfiants et le fabricant du médicament espère qu’il contribuera à prolonger la vie des personnes atteintes du sida. Il continue à mener des recherches dans le cadre d’essais plus importants et espère demander l’approbation de la Food and Drug Administration en 2007.

Gilead Sciences, un fabricant de médicaments concurrent, a également montré les résultats positifs d’un médicament de type similaire. Bien que les essais cliniques aient été beaucoup plus petits que ceux de Merck, la société espère que les résultats ouvriront la voie à des essais plus importants. Le médicament est appelé inhibiteur d’intégrase. L’intégrase est une enzyme qui accélère la progression du VIH. L’inhibiteur bloque l’enzyme, ralentissant ainsi ce processus. Les premiers essais n’ont été menés qu’avec dix patients. Cependant, au bout de dix jours, les niveaux de virus étaient cent fois plus bas. Comme dans l’étude de Merck, cela semble prometteur pour aider à prolonger la vie des patients. Cette pilule sera prise une fois par jour en conjonction avec Novir, un autre médicament contre le sida. Des études plus approfondies sur ce médicament commenceront au printemps 2006.

Bien que le sida soit une épidémie mondiale sans remède pour l’instant, la poursuite des recherches est prometteuse. Des études récentes indiquent qu’il y aura bientôt deux nouveaux médicaments disponibles pour le traitement, tous deux montrant une amélioration incroyablement accrue par rapport aux médicaments existants. Au fur et à mesure que la science progresse, les scientifiques ont l’espoir de trouver un jour un remède à cette maladie, l’éradiquant ainsi de l’existence.