Une fois que l’eau a été utilisée, que ce soit pour des fins domestiques ou industriels elle doit être traitée et recyclée pour qu’elle soit exempte de toute matière polluante. Il est nécessaire de faire appel à plusieurs techniques car aucun processus naturel ne permet d’éliminer complètement tous les polluants.

Techniques de filtration des eaux usées.

C’est aux stations d’épuration qu’incombent la responsabilité de recycler les eaux usées et de les analyser après leur dépollution. En effet, on dispose de technologies variées pour procéder à la filtration les eaux usées comme celle qui utilise un dégrilleur pour retenir les plus grandes saletés. Pratiquement, ce procédé se présente sous forme d’une ou de plusieurs grilles qui empêchent les impuretés de passer en fonction de l’écartement des mailles ou des barreaux de chaque grille. Il existe des écartements de plus de 40 mm (phase de pré-dégrillage), entre 10 et 40 mm (dégrillage de type moyen) et en-dessous de ces dimensions on parle d’un dégrillage fin ou d’un procédé de tamisage. Le choix de l’un ou l’autre de ces procédés dépend de la nature des eaux usées à traiter.

Le choix d’une technique de filtration des eaux

Dans toutes les installations de traitements des eaux usées et des boues, on cherche à réduire au strict minimum les interventions manuelles. En effet, la mise en place de dégrilleur automatique vise à l’optimisation des tâches. Le recours au dégrilleur manuel est exceptionnel et n’intervient qu’en cas d’une nécessité incontournable comme par exemple le by-pass. Celui-ci vise à faire face à une arrivée soudaine et inévitable de déchets organiques comme par exemple en automne où l’on peut assister à des accumulations soudaines de feuilles dans les eaux usées. Dans l’industrie agroalimentaire, il est très courant de recourir à des dégrilleurs très fin avant de procéder au tamisage afin de retenir un maximum d’impuretés. Il est important de prévoir le nettoyage des grilles à intervalle régulier pour assurer le bon fonctionnement du système. Il peut être nécessaire de multiplier les opérations de nettoyage quand on s’attend à une arrivée massive de déchets. Le dégrillage est une phase importante car elle permet de protéger les installations en aval.

Traitements et analyses des eaux usées

Avant de définir le type de matériel que l’on va utiliser pour procéder au traitement des eaux usées il et indispensable de définir les normes de dégrillage. Cette étape préliminaire consiste à opter un modèle de dégrilleur plutôt qu’un autre. Chaque station définit ses propres critères de fonctionnement en tenant compte des conditions locales, du type de déchets qu’elle va avoir à traiter : mise en place de procédés de dégraissage, de dessablage, de décantation etc. Chaque année en France, ce sont plus de cinq milliards de mètres cubes d’eaux usées qui sont traitées par les 20 000 stations d’épuration implantées à travers l’ensemble du territoire. L’objectif est d’optimiser le traitement des eaux usées et des boues en produisant du biogaz qui permettrait aux stations d’épuration d’atteindre leur autonomie énergétique et de réduire drastiquement leurs coûts d’exploitation.