Le disjoncteur différentiel fait partie des outils qui assurent la protection de votre installation électrique. Comme cet accessoire sécurise votre logement des nombreuses menaces, telles que la surcharge, il est devenu indispensable au sein d’une habitation. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de bien comprendre le rôle et le fonctionnement de cet appareil avant de l’intégrer au réseau de votre domicile. Pour ce faire, vous pouvez demander de l’aide auprès d’un spécialiste.

Le disjoncteur différentiel, quèsaco ?

Il s’agit d’un matériel qui a été conçu pour protéger votre installation électrique des risques tels que le court-circuit. Ainsi, il est incontournable pour la sécurité de la maison. Il présente quelques similitudes avec le disjoncteur général. Son principal point fort réside dans le fait qu’il offre une protection optimale aux biens et aux personnes contre les surcharges. Dès que la tension du courant augmente et dépasse un certain seuil, ce disjoncteur coupera le courant dans tout le logement. Vous serez à l’abri des incendies et/ou des électrocutions.

Vous vous demandez sûrement : comment ce dispositif fonctionne-t-il ? C’est simple, il mesure l’écart entre le courant neutre et celui de la phase. Lorsqu’il est trop important, il actionnera une ouverture au sein du système pour éviter que les occupants du domicile soient électrocutés. Il est également muni d’un calibre de protection qui joue le rôle de coupe « court-circuit », en cas de surcharge.

Saviez-vous que le seuil de déclenchement d’un disjoncteur différentiel est de 30 mA (milliampères) ? Cela offre une sécurité maximale à toutes les personnes qui se trouvent dans le bâtiment. La protection magnétothermique, quant à elle, est exprimée en Ampères, pour assurer la longévité de tous vos équipements électriques. Si vous prévoyez d’installer un disjoncteur différentiel au sein de votre construction, il est préférable de contacter un expert en la matière. Celui-ci possédera les connaissances et les outils nécessaires pour mener à bien cette opération.

Cet appareil est-il obligatoire ?

Autrefois, la loi n’imposait pas la mise en place de ce dispositif. Le propriétaire était libre de choisir. Néanmoins, avec la norme NFC 15-100, ce genre de disjoncteur est devenu inévitable. De plus, elle exige que le seuil de déclenchement soit exactement de 30 mA. Dans le cas contraire, votre installation ne sera pas validée. De nos jours, les anciennes constructions sont les seules qui n’en ont pas.

Si vous êtes un électricien professionnel, vous n’aurez aucun mal à poser cet équipement. En effet, vous devrez avoir les outils qu’il faut pour ce type d’intervention. De plus, vous possédez le savoir-faire indispensable pour parfaire la mise en place de ce disjoncteur. Voilà pourquoi il est recommandé de toujours confier cette tâche à un spécialiste. N’oubliez pas que la durée de vie de votre réfrigérateur, de votre congélateur et de votre téléviseur est en jeu. Ces derniers sont sensibles à l’augmentation du courant.

Combien coûte-t-il ?

Le prix d’un disjoncteur différentiel varie d’un fabricant à un autre. Ce qui est sûr, c’est qu’il s’agit d’un appareil assez coûteux. Ainsi, il est important de vous renseigner avant d’en acheter. Pour ce faire, vous pouvez faire un tour sur Internet. Certains sites sont spécialisés dans la vente d’accessoires électriques. Vous y dénicherez ce dont vous avez besoin.

En vous basant sur les prix que vous avez trouvés sur le web, vous pouvez prévoir un budget initial. Vous pourrez, par la suite, peaufiner votre recherche et augmenter ou diminuer ce précédent montant. Il est capital de préciser que le tarif affiché dépendra de plusieurs critères. Tout d’abord, vous avez la marque ou le fabricant. Ensuite, vous avez la puissance. Enfin, il y a la qualité. Par ailleurs, la prestation d’un électricien variera d’un individu à un autre. Pour faire des économies, il est préconisé de comparer les prix et les devis que vous trouverez.

Comment faire pour le mettre en place ?

Toute nouvelle construction devra avoir son propre disjoncteur différentiel. Au bout d’un certain temps, il arrive que son état se détériore. Dans ce cas, vous serez contraint de procéder à une rénovation électrique et le remplacer. Dans ces deux précédents cas, vous devez faire appel à un électricien professionnel.

Pour pouvoir assurer ses fonctions, cet équipement devra se trouver entre le coffret électrique et le disjoncteur principal. De ce fait, toute la ligne sera sécurisée. En cas de panne, vous serez amené à le changer. Étant donné que cette tâche est assez complexe, il est préférable de contacter un spécialiste. Tout comme pour la pose, le remplacement d’un disjoncteur requiert une certaine expertise. Cette intervention nécessite aussi des outils spécifiques.

Le fait de confier cette opération à un professionnel vous met à l’abri de tout dysfonctionnement. De plus, vous aurez la garantie sur la durée de vie de ce dispositif. Pour trouver l’électricien le mieux placé pour ce genre de travaux, faites un tour sur Internet ou renseignez-vous auprès de vos proches.