Le métier de taxi moto connaît un développement considérable ces dernières années. S’il s’agissait autrefois d’une option négligeable, d’innombrables particuliers y ont recours en ce moment. Cela est plutôt logique puisque ce service est pratique et moins coûteux que les autres.

Désirez-vous en savoir davantage sur cette pratique qui fait tant parler d’elle à travers le monde ? Suivez cet article et découvrez en même temps tout ce qu’il faut savoir sur le concept de moto taxi.

Quelques bonnes raisons de préférer le taxi moto à la voiture

Certaines personnes de votre entourage vous proposent d’opter pour le taxi moto, mais vous hésitez à passer le cap ? Voici quelques bonnes raisons qui pourront peut-être vous pousser à choisir cette alternative.

Sachez que dans un premier temps, elle vous permettra de réduire votre durée de trajet. En effet, le parcours du taxi moto a la particularité d’être deux fois moins important qu’avec une voiture. Il s’agit là d’un point très intéressant notamment quand vous avez besoin de vous déplacer fréquemment.

Êtes-vous soucieux de l’environnement ? Si oui, arrêtez de prendre les taxis voitures et privilégiez plutôt les motos. Notez que ceux-ci ont tendance à rejeter deux fois moins de dioxyde de carbone qu’un véhicule ayant un moteur diesel. Même si la différence n’est pas vraiment flagrante, ce petit geste restera toujours important pour préserver la planète.

D’un autre côté, le taxi moto est un moyen de transport efficace lors des jours de pluie. Vous avez déjà forcément remarqué que lorsqu’il pleut, les rues se remplissent rapidement de files de voitures interminables. Avec lui, dites adieu aux embouteillages et arrivez à temps à vos rendez-vous ou vos réunions de travail. Rassurez-vous, vous ne risquerez pas de vous tremper, car ce service inclut des équipements spécifiques. D’ailleurs, cliquez ici si vous êtes à la recherche d’un prestataire en France.

La profession de taxi moto : une pratique très répandue dans le monde

Il s’avère que la profession de taxi moto est une pratique qui est très répandue à travers le monde. Vous êtes en vacances quelque part et vous souhaitez recourir à ces services pour vos déplacements ? Ne vous inquiétez pas, car vous n’aurez aucune difficulté à trouver un chauffeur.  

La Thaïlande fait, par exemple, partie des villes qui sont les plus peuplées en taxi moto au monde. Comptant dans les environs de 200 000, les habitants locaux l’appellent « tuk tuk ». Néanmoins, vous devez savoir que dans cette partie de l’Asie, ils sont tellement sollicités que l’emploi du temps de chaque prestataire devient surchargé. D’autant plus que vous devrez passer par une longue queue d’une dizaine de mètres pour y accéder.

Vous pourrez également retrouver les taxis motos chez les grandes métropoles du monde comme les États-Unis. Sachez que dans les pays avancés, les réglementations qui s’appliquent à cette pratique sont beaucoup plus strictes. En réalité, ces mesures ont étés prises en conscience des nombreux cas d’accidents de moto dans le monde. Par ailleurs, vous n’aurez pas à vous inquiéter pour votre sécurité puisque chaque pilote doit remplir plusieurs critères avant de pouvoir vous conduire.

Quelles sont les réglementations des taxis à deux roues ?

Il existe plusieurs réglementations qui encadrent la profession des taxis à deux roues. Apparues en avril 2011, ces modalités ont principalement l’objectif de garantir la sécurité du client. Actuellement, trois éléments majeurs sont codifiés par la loi : les prérequis imposés au chauffeur, les obligations concernant la moto et la manière d’exercer l’activité. 

Le pilote du véhicule doit notamment :

  • Être titulaire d’un permis de conduire de catégorie A avec une période probatoire achevée
  • Ne pas avoir été interpellé pour conduite sans permis dans la classe du transport considéré
  • Détenir une attestation d’aptitude physique (après vérification médicale)
  • Avoir une expérience de conduite d’au moins cinq ans
  • Bénéficier d’un permis qui ne présente aucune perte de points

La moto, elle, devra par contre :

  • Être âgée de moins de cinq ans
  • Disposer d’un certificat d’entretien, qu’il faudra renouveler tous les ans
  • Être doté d’une signalétique particulière, souvent représentée par une vignette autocollante qui indique le numéro d’immatriculation

Pour terminer, les chauffeurs sont tenus de ne pas circuler ou stationner sur la voie publique en proposant leurs services. De ce fait, vous devrez réserver votre prestataire au préalable.

Comment obtenir une carte professionnelle de taxi moto ?

Avez-vous décidé de vous appliquer à la profession de taxi moto ? Si vous désirez vous y consacrer, sachez qu’il vous faudra d’abord avoir une carte professionnelle. Pour l’obtenir, commencez par suivre une formation reconnue afin de vous inscrire à l’examen d’évaluation de vos compétences. Il existe de nombreux centres d’apprentissage, mais l’essentiel est de bien comparer les tarifs et les formules.

Ensuite, vous passerez un test qui se déroulera en deux grandes parties : une épreuve théorique et pratique. La première consistera généralement à répondre à plusieurs questions sur la sécurité routière, votre manière d’accueillir les clients, etc. Si vous la réussissez, vous pourrez accéder à la deuxième, qui est une mise en situation réelle.