Si vous désirez agrandir votre surface habitable sans réaliser d’extension à l’extérieur de votre maison, aménager des combles est une bonne solution. Mais il faut se poser plusieurs questions avant de se lancer et surtout faire appel aux bons professionnels.

Les questions à se poser avant de démarrer

Avant de vous lancer dans un projet ambitieux d’aménagement des combles, vous devez vous poser des questions essentielles. La première chose à savoir est que tous les combles ne sont pas aménageables en l’état : on distingue les combles aménagés et les combles perdus. Souvent, les premiers nécessitent seulement des travaux basiques d’isolation et d’aménagement intérieur car leurs caractéristiques permettent d’ajouter une surface répondant déjà aux normes d’habitation, notamment en ce qui concerne la hauteur sous plafond.

Dans le cas de combles perdus, la présence d’une charpente fermette ou quand la hauteur sous toit n’est pas suffisante, des modifications structurelles sont nécessaires pour que votre nouvelle pièce respecte les normes. Or, ces travaux peuvent coûter très cher et ne sont pas pris en charge par des aides financières.

Pour aménager des combles, vous aurez besoin de réaliser de nombreuses démarches administratives, tant pour la recherche d’artisans que pour votre situation fiscale. Durant les prémices de votre projet, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour vous aider dans vos démarches : un architecte ou un notaire peuvent être de bon conseil dans cette situation. Sinon, faites la liste de tous les organismes avec qui vous devrez être en contact.

Réaliser un diagnostic par des spécialistes

Si vous ne savez pas si vos combles sont aménageables en l’état, vous devrez faire venir un architecte pour définir votre projet. Faire appel à ce professionnel a plusieurs avantages : en tant qu’expert, il peut vous donner des conseils pour aménager des combles et vous donner des techniques pour réduire sensiblement le montant de votre facture. Un architecte peut aussi vous aiguiller sur les nombreuses démarches préalables pour effectuer vos travaux, notamment en ce qui concerne les formulaires de déclaration de travaux à déposer auprès de votre mairie.

Quand votre demande de travaux est acceptée, vous devez vous adresser à un spécialiste de l’isolation pour définir vos besoins en fonction des spécificités de votre future pièce. L’isolation ne sera pas la même selon la destination des combles : une chambre et une salle de bains ne nécessitent pas les mêmes travaux d’isolation. Un spécialiste pourra aussi vous conseiller diverses options pour s’adapter à vos demandes.

Avant de réaliser vos travaux, faites aussi venir plusieurs entreprises pour évaluer le montant des travaux d’aménagement pour vos combles. A minima, la pièce devra bénéficier d’une alimentation électrique aux normes et de fenêtres de toit permettant d’apporter une lumière naturelle. Dans certains cas, des travaux de plomberie peuvent être nécessaires, ce qui peut augmenter considérablement la facture. Faites venir plusieurs entreprises et mettez-les en contact avec votre architecte avant de signer un devis pour être sûr de bénéficier d’un bon service.

Réduire la facture grâce aux aides financières

L’aménagement des combles peut donner lieu à une prise en charge financière partielle pour réduire le montant des travaux. Afin d’inciter les ménages à réaliser des travaux d’isolation dans leur logement, l’Etat a mis en place de nombreuses aides qui permettent de financer une partie de votre projet.

La prime énergie en particulier peut entièrement prendre en charge les travaux d’isolation nécessaires à votre aménagement. Pour en bénéficier, vous devez contacter le fournisseur d’énergie de votre choix afin de connaître les conditions d’obtention de la prime. Attention, tous les fournisseurs ne garantissent pas une prime pécuniaire ; certains offrent des réductions sur les futures factures et d’autres préfèrent des bons d’achat. N’hésitez pas à faire le tour des acteurs du marché pour connaître leur offre.

Si vous bénéficiez de revenus modestes, vous pouvez aussi contacter l’ANAH pour bénéficier d’aides pour la rénovation complète de votre logement. C’est le seul organisme qui finance votre projet au-delà de l’isolation mais vous devez répondre à des critères plus stricts et accepter certaines conditions après la réalisation des travaux. Plus de 50% de votre projet peut être pris en charge.

Une fois votre isolation réalisée, vous pouvez aussi bénéficier d’un crédit d’impôt permettant de déduire la facture des travaux du montant de votre impôt sur le revenu. Le crédit d’impôt est valable même pour les ménages non imposables : dans ce cas, il est versé sous forme de prime. N’hésitez pas à demander de l’aide à l’administration lors de votre déclaration de revenus.

Trouver les artisans pour votre projet

Une fois que vous avez contacté tous les organismes nécessaires, vous devrez vous mettre en relation avec les bons artisans pour réaliser votre projet. Si l’aménagement des combles en lui-même peut être fait par l’entreprise de votre choix, il faut toutefois être particulièrement attentif lorsque vous choisissez une entreprise pour les travaux d’isolation.

Pour bénéficier d’une prise en charge de ces travaux, vous devrez réaliser un devis auprès d’une entreprise RGE (reconnu garant de l’environnement). Les artisans qui disposent de ce label ont été formés pour réaliser une isolation conforme aux attentes environnementales définies par la loi sur la Transition énergétique. Ainsi, votre nouvelle pièce bénéficiera d’une performance thermique efficace.

Vous pouvez contacter vous-même ces entreprises ou faire appel à un organisme spécialisé qui peut vous mettre en contact avec les artisans les plus proches de chez vous. Avant de signer un devis définitif, vérifiez toujours que l’entreprise possède le label RGE et surtout que celui-ci est valable jusqu’à la fin des travaux.

Pour le reste des travaux, contactez l’entreprise de votre choix mais vérifiez toujours que vous recevez le devis le plus complet possible pour vos travaux. Demandez aussi à ce que le document présente les dates de début et de fin des travaux pour plus de confort. Une fois toutes les démarches effectuées, vous pourrez profiter très rapidement d’une nouvelle pièce sous les toits.