Que ce soit pour une simple promenade ou une expédition en vélo, la pratique du cyclisme nécessite le port d’un matériel adéquat pour garantir confort et sécurité. Depuis le maillot en passant par le cuissard jusqu’à la coupe-vent et la chaussure velo, il existe différents accessoires à se procurer pour pédaler dans les conditions adéquates. Pour ceux qui veulent sauter le pas, il convient de connaître les meilleurs choix à faire.

Bien choisir son maillot

Le maillot devra être ajusté, voire près du corps, pour garantir un maximum de confort et éviter les prises d’air lors de la course. Il est préférable d’opter pour un tissu respirant, quelle que soit la saison. Cette dernière va cependant influencer la longueur des manches du maillot. En été, mieux vaut porter des manches courtes, mais jamais sans notamment pour ne pas attraper des coups de soleil. En hiver, les maillots à manches longues sont à privilégier.

Le modèle devra par ailleurs être muni d’une ou plusieurs poches de rangements. Des poches zippées seront parfaites puisqu’elles s’avèrent très pratiques pour ranger les petits matériels et autres objets que vous souhaitez tenir à portée de main (téléphone, lecteur, clefs…). Pour ce qui est de la coupe du maillot, le choix dépend entièrement de la morphologie du cycliste. Il n’y a donc pas de règle absolue, ceci étant, le maillot ne doit pas être trop grand ou gêner vos mouvements. Favorisez ainsi les modèles plaqués au corps qui ne compriment pas.

Pour finir, le tissu devra être de qualité, c’est-à-dire léger et technique. Des zones d’aérations (ou zone mesh) devront par ailleurs être présentes sur le maillot pour faciliter l’aération. Afin d’optimiser votre confort, pensez à des sous-vêtements spécifiques qui absorbent bien la transpiration. L’idéal serait d’essayer différents modèles avant de choisir, cliquez ici pour plus d’infos.

Bien choisir un cuissard

Le cuissard se présente comme un accessoire stratégique pour bénéficier d’un maximum de confort. Situé entre la selle et les fessiers, son port sert surtout à limiter les souffrances engendrées par la position assise. En été, optez pour un modèle court et en hiver, privilégiez un cuissard long (ou mi-long durant la mi-saison).

Le cuissard devra être ajusté aux cuisses sans les comprimer. Dans ce cas, il vaut mieux opter pour un tissu respirant et souple (ou stretch). Privilégiez les modèles avec le moins de coutures, surtout dans l’entrejambe, pour éviter les frottements. Les bretelles servent à maintenir l’accessoire en place, mais elles ne sont pas indispensables. Tout dépend de vos préférences. La présence d’une bande élastique derrière les cuisses est également indispensable. Cela permet, en effet, de garder une bonne position du cuissard sur les jambes.

L’insert est la zone rembourrée au niveau des fessiers servant à amortir l’impact de la selle. Le principal choix à faire portera sur les caractéristiques de la matière qui le compose : mousse ou gel, traitement antibactérien, etc. Dans tous les cas, l’insert devra être adapté à votre morphologie, mais aussi à vos habitudes de pratique.

Quels critères pour bien choisir son coupe-vent

Le coupe-vent est l’accessoire par excellence d’une bonne balade en vélo. Cette veste vous protégera le matin lorsque l’air est encore frais, de plus elle vous couvrira lors des descentes rapides ou lorsque le vent commence à se lever. En cas de pluie légère, le coupe-vent reste votre meilleur allié. Bref, il s’agit d’un accessoire pour être au top en toutes circonstances.

Puisque la veste vous accompagnera tout au long de l’aventure, elle devra être légère et déperlante. Préférez une matière de confection respirante pour éviter l’accumulation de sueur. En effet, cet habit doit impérativement vous protéger des éléments extérieurs et non, empêcher l’aération.

Tous les modèles ne sont pas égaux face à la pluie. L’idéal est d’opter pour un coupe-vent hybride qui peut également vous en cas de faibles pluies. Les modèles munis d’une membrane goretex sont les plus recommandés dans cette catégorie.

Trouver la bonne paire de chaussures pour pédaler en toute sérénité

Afin de profiter pleinement de vos expéditions en VTT, il est primordial de trouver la bonne chaussure velo. Il s’agit du point d’appui entre le véhicule et votre corps à l’aide de la pédale, c’est pourquoi la décision est à bien considérer. Selon les spécialistes, les semelles rigides sont requises, car ces dernières peuvent s’adapter plus facilement aux pédales automatiques. Notez toutefois que la paire n’a pas besoin d’être particulièrement technique si vous ne pédalez pas régulièrement. Par contre, elle devra absolument garantir un maximum de confort.

Gardez à l’esprit que les modèles de vélo récents sont souvent équipés de pédales automatiques, c’est-à-dire qu’elles s’accrochent aux pieds avec un élément fixé sur la chaussure. La semelle devra dans ce cas, supporter la cale, un petit insert permettant de relier les chaussures aux pédales. Si vous êtes à la recherche d’une chaussure velo de route, ces caractéristiques ne sont pas obligatoires, mais si vous devez trouver une paire à porter lors d’une compétition, mieux vaut solliciter les conseils d’un expert ou du vendeur d’équipement.