Le wingfoil est un des meilleurs moyens de se faire plaisir en mer. Adieu les planches de surf ordinaire avec ses ailettes avec le grand accueil au formidable qu’offre cet outil de sensation extrême. Le foil ou l’hydrofoil a immédiatement captivé les passionnés du monde de la glisse nautique par sa forme futuriste. Alors, pourquoi ne pas apprendre à bien choisir sa planche de wingfoil ?

Connaître le wingfoil avant de choisir sa planche

Figurant parmi les sports nautiques les plus en vogue, le wingfoil a conquis le cœur des adeptes de la glisse sur mer ou en eau douce. Pour être compris des débutants, wingf oil est un mot d’origine anglophone qui associe wing et foil. Le wing désigne l’instrument de traction aérienne indépendante en forme de grand cerf-volant stylé et aérodynamique. Le foil, l’élément clé du nouveau sport de glisse, se caractérise d’une structure d’ingénierie complexe représentée par une aile profilée. Cet outil est alors fixé sur une planche appelée sup, venant de l’anglais stand-up paddle qui veut dire planche de glisse à position debout. L’ensemble est ainsi nommé supfoil, puisqu’il s’agit d’un mélange du sup et du foil. Une fois tout cela rentré dans la tête, il ne reste plus qu’à s’intéresser à la planche qui sert de support. La première fois, il faut choisir une planche beaucoup plus large puis tester sa flottabilité sur l’eau. Ensuite, consulter la référence du constructeur s’il est compatible à vos mensurations. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Les matériels adaptables au foil

L’expérience liée au foil a aujourd’hui porté ses fruits. L’hydrofoil, lorsqu’il se déplace dans l’eau génère de la portance, c’est-à-dire une force qui l’attire vers le haut comme le principe des ailes d’un avion classique. C’est pour cela que les surfeurs qui utilisent actuellement le foil, les surfs foils, ont l’air de voler au-dessus de la mer. Le wake board, lui aussi composé du foil, donne le wakefoil, de même pour le kite, le wind qui sont le kite foil et le windfoil. Le kitefoil utilise pour sa traction, une surface voilée en forme de parachute reliée au surfeur, qui gonfle et tire au contact du vent. Le wakefoil, lui, est remorqué directement par un bateau. Quant au windfoil, il est originaire de la planche à voile. Désormais, la technologie du foil commence à faire ses preuves sur de grands bateaux pour plus de vitesse et de légèreté. Le plaisir et la satisfaction octroyés par l’utilisation de cette nouvelle trouvaille ont poussé davantage les vacanciers et vacancières à passer au grand baptême du foil.

Avantage de l’utilisation du foil

Côté achat, plus la peine d’aller visiter les magasins. Un petit survol sur un site spécialisé sur la vente des kits foils et le tour est joué. Les prix sont maintenant abordables et des plus compétitifs. Dans le domaine du concret, il faut l’avoir essayé pour mieux appréhender les avantages de l’adaptation du foil à un surf, un sup, un kite surf, un wake board et un wind surf. Par contre, il est possible de remarquer les ressemblances de tous ces objets de glisse. La première c’est qu’ils ont tous une petite surface de contact avec l’eau. La deuxième, c’est la vitesse. Même avec un vent de 15 nœuds, le windfoil peut naviguer à toute allure. Troisièmement, ils inspirent la légèreté et la maniabilité. Le débutant apprend vite avec l’assistance d’un foil fixé au-dessous du sup, il est plus enthousiaste à refaire des essais, car tellement la sensation est forte. Les professionnels sont très à l’aise avec la portance le l’aile hydrofoil, ils font des freestyles de plus en plus étonnants.