Les activités de sport nautique nécessitent des équipements adaptés pour que le sportif reste performant au contact de l’eau. Dans cet article, nous allons nous intéresser au Triathlon : une discipline à mi-chemin entre la natation, la marche à pied et le cyclisme et nous pencher surtout sur l’importance de choisir une bonne combinaison.

La combinaison Néoprène de Triathlon

Pour pratiquer cette discipline en toute sécurité, vous devez porter une combinaison triathlon. Cette tenue vous permettra de gager sans être en contact direct avec l’eau. Vous serez alors à l’abri du froid tout en augmentant votre flottabilité notamment grâce aux propriétés intrinsèques du néoprène. Comme il s’agit d’une discipline où votre capacité à glisser détermine votre niveau de performance, la combinaison améliorer votre glisse. En effet, si la tenue est imperméable à l’eau, sa face externe y exerce peu de résistance. Notez que le port de la combinaison est obligatoire lorsque l’activité est pratiquée en eau libre et que la météo affiche une température inférieure ou égale à 15 °C. Plus votre chaleur corporelle est maintenue à un niveau optimal, plus il vous sera facile de flotter en surface. Nous vous conseillons de commencer avec une tenue de plongée et de n’acheter une combinaison spécialement destinée à cette discipline que si vous comptez vous y mettre sérieusement. Assurez-vous toujours que la combinaison colle parfaitement à votre peau pour éviter la pénétration de l’eau à l’intérieur.

Comment choisir une combinaison à votre taille ?

Pour que la combinaison de triathlon soit à votre taille, vous devez l’essayer. Si vous vous y sentez à l’aise, vous avez trouvé la bonne. Cependant, vous ne pouvez pas vous fier uniquement à ce critère. Une combinaison peut vous donner cette sensation de confort et s’avérer moins flexible dès que vous commencez à bouger. Tout d’abord, les experts conseillent d’opter pour une combinaison qui colle à votre peau et épouse vos formes tout en vous laissant libre de vos mouvements. Et pour en avoir le cœur net, vous devez vous accroupir, lever et descendre vos bras sans éprouver la moindre gêne. Assurez-vous aussi que els plis ne sont pas visibles lorsque la combinaison est portée. Dans le cas contraire, optez pour une taille plus petite. Il est important de souligner l’importance de choisir une combinaison à votre taille. Trop grande, elle laissera l’eau s’introduire dedans. Trop serrée, elle vous poussera à dépenser beaucoup d’énergie en bougeant, ce qui va compromettre votre niveau de performance. Même si essayer la tenue est fort recommandé, ce n’est pas impossible de choisir la bonne taille sur une boutique en ligne. Pour cela, lisez bien le tableau des mensurations.

Combien coûte une combinaison ?

Comme pour tous les vêtements de sport, le prix de la combinaison dépend de la qualité du tissu et de la marque. Le coût varie alors entre 100 et 1000 euros en fonction des modèles et de votre professionnalisme. Autrement dit, si vous êtes un débutant, inutile de dépenser une petite fortune pour acheter une tenue que vous ne porterez qu’une fois par an. En revanche, si vous pratiquez le triathlon de haut niveau, vous avez tout intérêt à mettre le paquet. Comptez que, de manière générale, une combinaison coûte entre 200 et 500 euros. Comme le néoprène est une matière résistante et durable, en achetant un modèle d’occasion, vous pouvez faire une bonne affaire sans résilier sur la qualité.